Accueil > Cadre de vie / Environnement > Infos travaux > Emploi - insertion : Un chantier d’insertion Multi Activités Bâtiment dans le (...)

Emploi - insertion : Un chantier d’insertion Multi Activités Bâtiment dans le cadre de la reconversion de l’ex-lycée Rabelais

Dans le cadre de sa politique pour l’emploi et l’insertion professionnelle, la ville d’Hérouville Saint-Clair a mis en place un 8e chantier d’insertion « Multi Activités Bâtiment ». Ce chantier est le douzième chantier d’insertion mis en œuvre sur le territoire de la Ville d’Hérouville Saint-Clair depuis 2009, en partenariat avec le PLIE du Pays de Caen porté par la MEFAC, l’Etat, la Région Normandie, le Conseil Départemental du Calvados et le Centre Communal d’Action Sociale d’Hérouville Saint-Clair. Cette opération mobilise le Fonds Social Européen (FSE).

Depuis juin 2013, le CCAS d’Hérouville Saint-Clair a obtenu l’agrément du CDIAE (Conseil Départemental par l’Insertion et l’Activité Economique) lui permettant ainsi de poursuivre ses missions auprès de publics très éloignés de l’emploi en les initiant aux tâches et compétences requises dans les métiers du bâtiment.
La ville d’Hérouville Saint-Clair sous maîtrise d’ouvrage du CCAS a donc engagé ce chantier multi-activité bâtiment en septembre 2015. Cette action s’adresse à des publics éloignés de l’emploi, peu ou non qualifiés, bénéficiaires des minima sociaux. Ce chantier d’insertion « Multi Activités Bâtiment » permet d’acquérir une technicité dans les métiers du bâtiment et propose des supports variés : maçonnerie, placo, carrelage/faïence, peinture intérieure et pose de revêtements muraux, peinture extérieure…

Dans le cadre du chantier de reconversion de l’ex-lycée Rabelais, la Ville d’Hérouville Saint-Clair a orienté le MAB 8 sur des travaux de réhabilitation et rénovation de locaux.
L’encadrement technique est assuré par un formateur technique spécialisé.
Les travaux nécessitent l’apprentissage de gestes techniques de base, l’utilisation de petits outillages, l’intégration de notions de sécurité et de prévention des risques, l’intégration et la gestion des contraintes liées à l’emploi, à l’activité, la compréhension des consignes.

Objectifs du chantier d’insertion : Les objectifs de cette action sont les suivants :
- La (re)mobilisation et la (re)dynamisation des bénéficiaires au travers de la réalisation d’un projet collectif d’intérêt général pour notre commune.
- L’élaboration d’un projet professionnel réaliste pour chaque bénéficiaire en tenant compte des éventuels besoins en formation complémentaire
- La découverte de métiers permettant aux bénéficiaires de diversifier et de multiplier leurs choix d’orientation par une meilleure connaissance des formations et emplois existants dans le secteur concerné (Bâtiment).

Organisation du chantier d’insertion : Du lundi au jeudi : 27 heures décomposées comme suit : 20 heures de production/action, 7 heures de formation dont 1 heure d’accompagnement individuel pour aborder des aspects plus personnels tels que le logement, la santé et toute problématique périphérique à l’emploi afin d’engager un travail sur le projet professionnel, l’accès à la formation et à l’emploi durable.
D’une durée de douze mois, ce chantier est constitué d’une équipe de 12 personnes recrutées sous statut CCDI (Contrat à Durée Déterminée d’Insertion) pour une durée de 4 mois renouvelable 2 fois. Sur l’ex-lycée Rabelais, l’équipe interviendra durant 2 mois et poursuivra ensuite sur d’autres équipements de la ville sportifs, culturels et scolaires.

Le public ciblé en lien avec les accompagnateurs de parcours professionnel du PLIE est le suivant :
- jeunes de 18 à 26 ans, en grande difficulté d’insertion, ayant un niveau de formation inférieur ou égal à un niveau V.
- adultes, sans activité professionnelle depuis au moins deux ans, inscrits ou non au Pôle Emploi et ayant un niveau de formation inférieur ou égal au niveau V.
- bénéficiaires du RSA ou ayants droit, inscrits au Pôle Emploi et ayant un niveau de formation inférieur ou égal au niveau V.
- personnes rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi et échappant aux dispositifs traditionnels.

RAPPEL DU PROJET RABELAIS : Suite au transfert du Lycée Professionnel Rabelais à Ifs, la Municipalité a souhaité recréer de l’activité dans les 6 700 m² de cet édifice, idéalement situé en cœur de ville. Le CNAM (Conservatoire National des Arts et métiers), acteur majeur de la formation continue des adultes, y a installé son siège régional à la rentrée de septembre 2015. D’ici à 2018, l’école de Musique, une pépinière d’entreprises dédiées à l’économie sociale et solidaire, et un centre de formation continue lié aux métiers de bouche et de l’hôtellerie vont s’y implanter. La Région a attribué une subvention de 2.3 M€ pour le projet global de reconversion du site.