Projets et opérations de développement urbain

Le 14 octobre 2005, Rodolphe THOMAS, les 11 partenaires locaux et l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine signaient, en présence de Jean-Louis Borloo, Ministre de l’Emploi, de la Cohésion Sociale et du logement de l’époque, la convention sur le renouvellement urbain d’Hérouville Saint-Clair. La ville a ainsi pu bénéficier de plus de 165 millions d’euros pour mener à bien un projet ambitieux sur son territoire.

Les masses financières et participations de partenaires au titre du Projet de Renouvellement Urbain.

  • Ville d’Hérouville Saint-Clair : 9 M€
  • ANRU : 48 M€
  • Caen-la-Mer : 5 M€
  • Conseil Général du Calvados : 5.9 M€
  • Région Basse-Normandie : 3.6 M€
  • Bailleurs Sociaux : 58.6 M€
  • Caisse des Dépôts et Consignations : 1 M€
  • Europe / FEDER : 0.3 M€
  • Autres / Recettes de cession : 14.8 M


Convention ANRU (téléchargement dans les documents joints)

- Objectifs généraux du projet : un projet urbain ambitieux, au service d’un réel projet de développement territorial

Pour la ville d’Hérouville Saint-Clair, la mise en oeuvre du projet de renouvellement urbain a constitué une opportunité unique de forger durablement sa position de pôle secondaire de l’agglomération caennaise en s’affirmant comme le pôle économique majeur mais aussi en diversifiant et en développant son parc de logement afin d’enrayer le mouvement démographique actuel et d’accueillir de nouvelles populations sur son territoire.

Les objectifs recherchés sont dans ces opérations de « réécriture de la ville sur la ville » :

  • donner une nouvelle image de la ville,
  • contribuer à la définition de nouvelles morphologies urbaines avec le désenclavement des quartiers et la création d’un centre ville,
  • favoriser la mixité sociale et fonctionnelle,
  • accompagner le développement économique et commercial tout en favorisant la création d’entreprises,
  • optimiser les mobilités (transports collectifs notamment avec le tramway) et l’accessibilité aux services,
  • créer des équipements et des espaces publics favorisant le lien social.

- Périmètre :

Le périmètre d’intervention du Projet de Rénovation Urbaine concerne en partie les quartiers du Grand Parc, des Belles Portes, du Val, de la Grande Delle et du Centre Ville, ainsi que le site Prestavoine car inséré dans les 500m de la zone ANRU

Plan de masse existant {JPEG}
Plan de masse après projet {JPEG}

http://www.anru.fr/

- Descriptifs des opérations

La Ville d’Hérouville Saint-Clair vous propose de découvrir les réalisations effectuées, en cours et à venir dans le cadre de son programme de rénovation urbaine à travers un nouvel outil ludique et accessible à tous : la modélisation 3 dimensions.

http://modelisation3d.herouville.net/

Télécharger dans les documents joints la présentation PRU

- Communication auprès de la population

Pour tout renseignement sur le projet de rénovation urbaine d’Hérouville Saint-Clair :
La Maison des Projets

Afin d’accompagner au mieux la phase opérationnelle du projet de rénovation urbaine dans les quartiers, un surveillant de chantier est employé par la Schéma (Société Hérouvillaise d’Économie Mixte d’Aménagement) et la ville d’Hérouville Saint-Clair.
Son rôle est d’assurer au mieux à la sécurisation des chantiers et de veiller à la bonne pratique des habitants à proximité de zones de travaux.

Sur les sites, il est indispensable de communiquer aux habitants l’actualité des travaux sur leur quartier. Cette communication doit à la fois se situer physiquement sur les sites concernés et dans les zones de passages.

- Le relogement

Dès 2003, une vaste opération de relogement a été mise en place par les bailleurs sociaux afin d’accompagner leurs locataires concernés par les opérations de déconstructions dans leur démarche de relogement.

La ville d’Hérouville Saint-Clair a signé une « charte de relogement » avec Calvados Habitat (à l’époque OPAC du Calvados) , la Plaine Normande, l’association Consommation Logement Cadre de Vie et la Confédération Syndicale des Familles et le groupe accueil entretien. Cet engagement écrit a pour but de garantir de bonnes conditions de relogement aux habitants :

Les locataires doivent être ainsi informés de la démolition de leur immeuble un an et demi avant le début des travaux de déconstruction.

Les bailleurs se sont engagés à accompagner leurs locataires dans le prise en charge du déménagement par le bailleur ;

  • transfert du dépôt de garantie initialement payé par le locataire ;
  • logement livré en bon état d’habitation ;
  • transfert dans la mesure du réalisable des améliorations effectuées par le locataire dans son logement actuel.

A ce jour, l’ensemble des relogements ont été effectués.

PDF - 148.8 ko
Télécharger la charte d’accompagnement aux habitants