Tikhvine (Russie)

Naissance du partenariat :

En octobre 1987, le conseil municipal de la ville d’Hérouville Saint Clair, 25 000 habitants, 2ème ville du département du Calvados, décidait à l’unanimité le principe d’un jumelage avec une ville d’URSS suite aux changements de politique tendant à la modernisation, à la restructuration et à la transparence intervenus dans ce pays.

La ville de Tikhvine, patrie de l’auteur-compositeur Rimsky Korsakov, située dans la région de Leningrad à 250 kms à l’est de Saint Petersbourg, a été choisie suite à la demande d’un professeur de français (Tatiana Gautier) venue en stage à l’Université de Caen.

Le jumelage Hérouville Saint Clair/Tikhvine signé en 1991 a très vite débordé le cadre des activités traditionnelles pour concentrer ses plus gros efforts sur la restructuration économique du fait de l’implosion du système soviétique.

Relations durables et fortes : C’est le jumelage dans lequel la population d’Hérouville Saint Clair est la plus impliquée et ce à titre, institutionnel, individuel ou associatif. A ce jour ont eu lieu plus de 350 échanges de missions de travail et de groupes culturels, sportifs ou scolaires qui concernent 150 à 200 personnes par an ; une association d’amitié existe de chaque côté : l’association hérouvillaise « Amitié Solidarité Tikhvine » est particulièrement active.

Depuis 1992, 22 projets de coopération ont été réalisés dont trois projets européens dans le cadre du dispositif « Tacis City Twinning » (devenu Tacis IBPP). L’essentiel de l’effort a porté sur la restructuration de la société civile de Tikhvine : aide au bureau de l’emploi, aide à la jeunesse en difficulté, aide à la création d’associations, etc.

Projet de coopération 2007- 2009 : le « Programme habitat » (appui institutionnel dans le domaine du logement, de la gestion municipale et de l’intercommunalité)

La nécessité de ce programme est née d’une spécificité de la société soviétique : durant cette période, tous les logements appartenaient à l’Etat et qui en assurait l’entretien. En 1991, le parc immobilier est devenu la propriété des communes qui n’avaient pas les moyens d’en assurer la maintenance. Peu à peu, les locataires ont été autorisés à acheter leurs appartements pour des sommes modiques et actuellement, 80% des habitants de Tikhvine sont propriétaires de leurs logements. Cependant les parties communes des immeubles ont atteint un fort taux de dégradation.

A la demande des habitants, relayés par les responsables des 16 conseils de quartiers et de la municipalité de Tikhvine pour laquelle cette question était une source de difficultés récurrentes, nous avons tout d’abord élaboré un projet de création d’un « centre de ressources Habitat » chargé d’apporter des réponses concrètes aux demandes des habitants concernant la question collective de l’habitat/logement. Ce projet a constitué la première étape d’un ensemble plus vaste, destiné à promouvoir la rénovation de l’habitat le plus ancien et le plus dégradé.

L’entrée en vigueur, au 1er janvier 2008, de la loi fédérale 185 sur l’habitat qui prévoyait l’attribution aux collectivités locales de subventions importantes destinées à la rénovation des immeubles dotés d’une coopérative de gestion, a incité la ville de Tikhvine à remplir les conditions d’attribution (soit 10% de TSG) et a donc largement contribué au développement de ces coopératives.

Nous avons, en deux ans, dépassé les objectifs moyens du projet
fixés pour trois ans, qui étaient de 10 créations de TSG par an. 54 TSG ont été crées et immatriculés en 2 ans.

L’aide au développement des coopératives de gestion des copropriétés a été menée par le « centre de ressources habitat » au travers d’émissions radio et télévisées, d’articles dans le journal local, de plaquettes de présentation et d’expositions itinérantes dans Tikhvine et son agglomération. Elle s’est renforcée les années suivantes par la formation des divers acteurs de la gestion des copropriétés : Elus, fonctionnaires et responsables de coopératives. Enfin, durant la dernière année du projet, a été mise en place une formation professionnalisante de 200 heures sanctionnée par un diplôme final, formation réservée aux candidats qui se destinaient à devenir syndics professionnels.

Une reconnaissance tant au niveau des instances de la Fédération de Russie que du Ministère des Affaires Etrangères français

Lors des « Assises de la Coopération Décentralisée franco-russe » organisées par l’Ambassade de France et le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes, qui se sont déroulées à Saint-Pétersbourg les 22 & 23 octobre 2009, les villes d’Hérouville Saint-Clair et de Tikhvine ont été mises à l’honneur.

Le programme habitat a été reconnu par les instances du groupe de pilotage franco-russe (Ministère de l’Habitat russe & Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, de l’Energie et de la Mer français) comme un projet novateur dont la réussite est appelée à inspirer le développement de coopératives de gestion dans d’autres villes de Russie.

Projet de coopération 2010-2012 : appui institutionnel au service social de Tikhvine et de l’Oblast de Léningrad dans le domaine de l’aide à la personne

A la demande de nos partenaires de Tikhvine, il s’est agi cette fois-ci de participer à la réorganisation des services à la personne à Tikhvine. Notre partenaire russe fut le service social de Tikhvine (équivalent de notre CCAS) et les services sociaux de l’Oblast de Léningrad qui souhaitaient établir :
-  un diagnostic des besoins en matière d’aide à la personne
-  une standardisation des managements des différentes structures intervenantes
-  une standardisation de l’ensemble des actes accomplis dans le domaine de l’aide à la personne
-  une standardisation du diagnostic des besoins des personnes concernées par cette aide

A noter que dans aucun de ces domaines cités il n’existe de standards affinés en Russie, c’est donc, une nouvelle fois, un projet particulièrement novateur auquel s’est associée la ville d’Hérouville Saint-clair.

Afin d’y répondre de la meilleure façon, la ville s’est également associée avec des partenaires français spécialistes de ces questions : l’UNA (Union Nationale de l’Aide, des soins et des services aux domiciles) pour la partie théorie et technique et l’UNA-ASSAD de l’Orne pour la partie formations pratiques.

Le séminaire de clôture du programme s’est tenu en décembre 2012 dans les locaux de l’UNA à Paris.

Projet de coopération 2013-2015 : rénovation urbaine (en cours d’élaboration)

Structuration de la relation entre la collectivité locale et les entreprises du secteur privé et parapublic de Tikhvine et mise en place d’un équipement de concertation locale, dans le cadre d’un projet global de renouvellement urbain.

Ce projet vise notamment à mettre en cohérence les actions menées tant par les pouvoirs publics locaux que par le secteur privé (projets de réhabilitation, d’aménagement, investissements immobiliers, etc.) en matière de rénovation urbaine. Il vise également à favoriser la concertation avec les habitants en la matière, afin de répondre au mieux à leurs besoins et de faciliter leur appropriation des projets.

Les réflexions autour de pôles d’excellence culturelle ainsi que la valorisation du patrimoine historique font également partie des axes de travail de ce projet.

L’association Amitié Solidarité Tikhvine :

Fondée en 1992 pour permettre de développer des liens entre les habitants de Tikhvine et d’Hérouville Saint-Clair, cette association compte aujourd’hui 55 membres actifs et plus de 200 sympathisants.
Elle a toujours été très active :

  • organisation de cours de Russe à Hérouville Saint-Clair
  • organisation de soirées culturelles (expositions, ciné-club, etc.) et/ou gastronomiques russes
  • accueil et hébergement d’habitants de Tikhvine dans les familles lors des échanges
  • soutien à l’orphelinat de Tikhvine dont un certain nombre d’enfants sont accueillis chaque année pour découvrir à la fois un pays nouveau et la vie de famille Son association jumelle « Amitié Hérouville » existe du côté russe, ce qui permet de multiplier les échanges.

L’association « Amitié Solidarité Tikhvine » est toujours présente sur les manifestations de la ville : fête des associations, fête des communautés, marché de Noël... Le bénéfice des objets vendus sur leur stand lors de ces manifestations est reversé au bénéfice de l’orphelinat de Tikhvine.

AMITIE SOLIDARITE TIKHVINE
Contact : Alain VIVIER, Président
Tel : 02 31 95 50 07
Email : ajf14sco@aol.com
Blog : astikhvine.unblog.fr